Le parc et la maison d'Anne et Gérard Philipe dans les parcours "promenades"

Parc de la Maison Anne et Gérard Philipe

L'année 2020 est déterminante pour la valorisation du patrimoine à Cergy. Elle marque une pierre significative à l’édifice que constitue l’écriture d’un Projet pour les Bords d’Oise. Ce projet réunit plusieurs politiques publiques : l’aménagement (patrimoine public et espaces verts) et l’animation du territoire (culture et patrimoine).

À l’instar de la valorisation du passage de Vang Gogh à Auvers-sur-Oise par la ville, Gérard Philipe, l’homme de théâtre et icône cinématographique des années cinquante, est positionné au cœur du projet des Bords d’Oise. Ce projet s’étend de l’Axe Majeur jusqu’à Cergy Village avec les deux points d’entrées que sont l’Axe Majeur et Port Cergy.

Sont actuellement à l’étude des parcours « promenades » reliant ces deux points d’entrées en s’appuyant sur les cheminements existants, les sentes.

Quatre lieux jalonneront ce parcours :

  • le Théâtre Gérard Philipe en plein air (sur l’Axe Majeur) ;
  • le parc et la maison d’Anne et Gérard Philipe ;
  • l’ancien stade Jean-Roger Gault ;
  • l’îlot constitué de l’Église Saint Christophe et la Maison Morin.

 

Le projet concernant le parc et la maison d’Anne et Gérard Philipe

Au regard de l’incontestable succès qu’il connait lors de son ouverture lors des Journées du Patrimoine, il s’agira de « Remettre le parc à la population » : permettre un passage public à travers ce parc avec un gardien dédié qui ouvrira et fermera le parc. Compte tenu de la qualité du domaine, soigneusement entretenu par les agents des Espaces verts de la Ville, et mis à disposition d’associations prônant la biodiversité, on pourra, du reste, envisager la possibilité d’obtenir le label « jardin remarquable ».

Une aire de stationnement sera conçue à proximité de la maison AGP, rue de Vauréal (entre l’Axe Majeur et la Maison), dans l’espace boisé.

L’axe de travail, pour l’instant, est une programmation culturelle autour d’après-midis ou soirées lectures (contes, slam, poésie, etc.). L’idée étant de mettre en miroir deux générations d’écritures : slam / alexandrins. Des représentations « au chapeau » pour des petites troupes de spectacles pourront également y tenir place, en coordination, par exemple, avec une compagnie théâtrale du territoire. À l’image de la Maison de Victor Hugo à Villequier qui programme des lectures musicales de Victor-Hugo, la maison d l’illustre pourra ainsi retrouver sur la vie culturelle décrite dans le livre d’Anne Philipe

L’été, le parc pourra être utilisé pour des lectures ou du cinéma en plein air.

Les trois thèmes phare autour de ce projet culturel seront : la littérature, le théâtre (en lien avec le théâtre en plein air de l’Axe Majeur) et le Cinéma.

Dans la perspective du développement d’un PROJET pour cette maison, comme préalable indispensable aux travaux de sa rénovation, le site fait, en 2020, l’objet d’une candidature au label Patrimoine Régional Remarquable. Une fois labellisé, le lieu pourra ainsi plus facilement agréger des subventions publiques et des fonds privés.

À ce titre, une attention toute particulière sera portée sur la maison d’Anne et Gérard Philipe puisqu’elle fera très rapidement l’objet d’une campagne de levée de fonds participative, l’occasion de faire converger les dons individuels et le mécénat d’entreprise, dans un esprit uni de projet de territoire.

Notons enfin que, à l’image du « déjeuner sur l’herbe » organisé à l’intention du personnel de la ville en juin 2019, le cadre exceptionnel du parc de la maison se prête tout particulièrement à une privatisation d’un jour (elle est, du reste, prévue dans la grille des contreparties proposées aux entreprises mécènes).